Grains de beauté et épilation laser

Grains de beauté et épilation laser

Chacun connaît l’importance qu’il y a à surveiller ses grains de beauté et à bien les protéger du soleil, pour les empêcher de dégénérer éventuellement en lésion maligne.

Les UV ont effectivement un effet potentiellement délétère. Mais qu’en est-il de l’épilation laser ? Est-ce que la lumière du laser épilatoire présente elle-aussi un danger pour traiter une zone riche en grains de beauté ?

Tout va dépendre en réalité du protocole d’épilation mis en place.

Grains de beauté et épilation laser : possible ? | Dr Martin-Chico | Bordeaux

Comment fonctionne l’épilation laser ?

L’épilation au laser fonctionne grâce à l’énergie d’un rayon de photons, dont la longueur d’onde est choisie pour être absorbée par la mélanine, le pigment noir contenu dans les poils. A la différence de la lumière pulsée IPL, la longueur d’onde est unique et cohérente, ce qui explique la plus grande puissance de l’énergie laser et donc sa plus grande efficacité.

Une fois absorbée par la tige pilaire, l’énergie des photons est transmise par la mélanine jusqu’à la racine du poil : elle est alors libérée brutalement sous forme de chaleur, provoquant une thermolyse par coagulation.

La destruction du poil est alors définitive.

Ce ciblage de la mélanine a trois conséquences :

  • L’épilation définitive par un laser médical n’est possible que sur les poils foncés, riches en pigment. Elle ne fonctionne pas sur les poils blancs, blonds, roux ou clairs.
  • L’épilation laser ne peut pas se faire sur un tatouage, au risque de détruire aussi le pigment noir des encres.
  • Enfin, le laser épilatoire peut potentiellement cibler la mélanine contenue dans l’épiderme, comme on l’a sur une peau bronzée ou un tissu cutané porteur de grains de beauté. Le médecin spécialiste en épilation laser dispose alors de différentes stratégies pour ne pas léser la peau.

Quelles sont les zones concernées par une épilation au laser ?

Pratiquement toutes les zones du visage ou du corps, parties intimes comprises, peuvent bénéficier d’une épilation laser quasi-définitive.

Il faut plusieurs séances à intervalles de 3 à 6 semaines selon la zone traitée, pour détruire au fur à mesure tous les poils entrant en phase de croissance.

Une première consultation permet toutefois au médecin de vérifier l’absence de contre-indications :

  • Liées au poil, comme par exemple un poil trop clair ou trop fin (risque de repousse paradoxale) ;
  • Liées à la peau, comme par exemple une peau trop enflammée ou trop irritée (maladie auto-immune, érythème solaire, herpès cutané…).

En cas de pigmentation cutanée marquée, le protocole doit être adapté pour ne pas détruire la mélanine de la peau : il y a sinon des risques médicaux, de type brûlure, et esthétiques, avec le danger d’une dépigmentation hétérogène.

Le médecin adapte alors l’appareil (longueur d’onde) et le protocole (baisse de la fluence) pour épiler une peau foncée sans risque, quitte à augmenter le nombre de séances. En parallèle, les patients doivent éviter toute exposition solaire excessive avant et après les séances.

Peut-on épiler au laser une zone avec des grains de beauté ?

Les grains de beauté, ou naevus, se caractérisent par des amas cutanés de mélanocytes : c’est la mélanine qui leur donne cette coloration allant du noir au brun.

On sait que l’exposition répétée aux UV augmente les risques de voir ces naevi dégénérer parfois en mélanomes, des lésions cancéreuses fortement malignes.

Ce risque n’existe heureusement pas avec un laser médical, car les longueurs d’onde sont différentes, uniquement en lumière visible ou infra-rouge.

En revanche, l’énergie du laser est susceptible d’aller détruire cette mélanine, avec plusieurs risques :

  • Un risque de brûlure, car la peau n’est plus protégée par le pigment ;
  • Un risque de dépigmentation, car la mélanine va être micronisée ;
  • Uun risque de pigmentation rebond, car l’inflammation peut stimuler les mélanocytes.

Pour garantir un résultat sans risque et esthétiquement optimal, le médecin lasériste va donc adopter son protocole, pour épiler au mieux une zone malgré ses éventuels grains de beauté :

  • Si les grains de beauté sont suffisamment gros et isolés, il va simplement les éviter. Un laser médical très fin et un geste médical très précis offrent ainsi une épilation sans risque.
  • Si les grains de beauté sont compliqués à isoler, ils peuvent être recouverts et « protégés » par un marquage blanc au crayon chirurgical. Dans ce cas, l’énergie du laser n’est pas transmise aux cellules du naevus, car le rayon de photons n’est pas absorbé par le pigment blanc couvrant le grain de beauté.

Grâce à un laser épilatoire de grande précision et un protocole adapté, il est donc tout à fait envisageable d’épiler une partie du corps ou du visage portant des grains de beauté. La consultation médicale préalable permet toutefois de vérifier l’absence de contre-indications, pour une épilation définitive sans risques et efficace.

D’autres articles

5 Commentaires
  1. Avatar

    Bonjour docteur Martin chico, J’hésite de faire une épilation laser sur une zone où j’ai un grain de beauté. Est-ce qu’il reste une trace visible ? (Une cicatrice, une tache)

    Réponse
    • Avatar

      Bonjour,

      Nous évitons ou protégeons le grain de beauté du laser, vous n’aurez donc aucune cicatrice ou tache.

      Très bonne journée.

      Réponse
  2. Avatar

    Bonjour docteur, j’ai des grains de beauté, J’en ai vraiment BEAUCOUP et sur tout le corps. Dans mon cas l’épilation au laser implique un risque du cancer ?

    Réponse
    • Avatar

      Bonjour,

      Il n’existe pas de risque de cancer avec un laser médical, car les longueurs d’onde sont différentes de celles des UV, uniquement en lumière visible ou infra-rouge.

      Mais par précaution, nous évitons le laser sur les grains de beauté :
      Si les grains de beauté sont suffisamment gros et isolés, on va simplement les éviter. Un laser médical très fin et un geste médical très précis offrent ainsi une épilation sans risque.
      Si les grains de beauté sont compliqués à isoler, ils peuvent être recouverts et « protégés » par un marquage blanc au crayon chirurgical. Dans ce cas, l’énergie du laser n’est pas transmise aux cellules du naevus, car le rayon de photons n’est pas absorbé par le pigment blanc couvrant le grain de beauté.

      Très bonne journée.

      Réponse
  3. Avatar

    Bonjour, j’aimerais prendre rendez-vous pour épilation laser du visage, j’ai des grains de beauté cela ne me causera pas de risque ?

    Réponse
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(0)