La photobiomodulation par LED en gynecologie

Qu’est ce que la photobiomodulation ?

De la même façon que les plantes vont utiliser la chlorophylle pour convertir l’énergie du soleil en support tissulaire , les LEDS déclenchent des réactions photo-biochimiques , physiologiques et non thermiques, intra cellulaires, activant la production de collagène et stimulant l’ensemble des fonctions cellulaires.

Les traitements LED permettent le retour à l’intégrité des fibroblastes matures et vieillissants en leur permettant de retrouver leur potentiel métabolique ( fabrication de collagène et élastine ), et ont par l’intermédiaire des longueurs d’ondes bleues une action bactéricide

Les LED rouges (633 – 830 nm) ont des propriétés de stimulation des mitochondries de la cellule et de remodelage du collagène ainsi que des propriétés de réduction de l’inflammation.

Le principe des LED bleues ( 455 nm ) repose d’une part sur la stimulation de la production de radicaux libres par les bactéries pathogènes exposées à une lumière bleue. Cette production de radicaux libres agit comme une toxine vis à vis de la bactérie et en réduit sa concentration, donc améliore le terrain cutané

En gynécologie on utilise des sondes intra vaginales ou des panneaux qu’on positionne a l’entrée du vagin .

On utilise essentiellement les lumières rouge et infra rouge ainsi que la lumière bleue pour le traitement des épisodes infectieux chroniques.

L’action principale est la stimulation des fibroblastes , une hydratation tissulaire et la recharge énergétique cellulaire via la stimulation des mitochondries.

Ces actions vont permettre de favoriser le renouvellement cellulaire, rétablir la microcirculation et augmenter la production locale de collagène.

Il s’agit d’une technique SANS DOULEUR , SANS CHALEUR , SANS CONTRE INDICATION

Quelles indications en gynécologie ?

Inflammation et cicatrisation :
Ulcères , vulvites, brulures, épisiotomie, plaies chirurgicales

Traitement des lésions cutanées génitales :
Lichen, psoriasis, eczéma, herpès , vaginoses

Réparation des troubles fonctionnels :
Sécheresse vaginale , dyspareunie, inconfort , vaginisme, vulvodynies, incontinence urinaire légere a modéree

Réjuvenation vulvo-vaginale
Seul ou associée aux injections d’acide hyaluronique et/ ou aux traitement lasers

Déroulement des séances

On traite par sonde intra vaginale et par voie externe en plaçant un panneau LED a quelques centimètres de la sphère génitale.

Les séances durent en général 15 minutes et sont répétées plusieurs fois par semaine , en fonction de l’indication comptez entre 6 et 10 séances à renouveler éventuellement.

Les séances sont totalement indolores.

En conclusion

Les études réalisées a ce jour donnent des résultats tout a fait satisfaisants et encourageants . Plus d’études seront nécessaires afin de compléter les indications et les protocoles de traitement .

Ce traitement peut être réalisé seul ou associé à d’autres traitements ( laser , acide hyaluronique , prp ) pour potentialiser les résultats.

Références

  • Pelletier M, Comment tirer partie de la photobiomodulation en gynécologie, 31èmes Journées Infogyn, Pau, 6 octobre 2017.
  • Siboni A, Mon expérience de la LED dans la zone vulvovaginale, 31èmes Journées Infogyn, Pau, 6 octobre 2017.
  • Chabert R, Fouque L, Pinacolo S, Evaluation of light-emitting diodes (LED) effect on skin biology (in vitro study), Skin Research and Technology, nov 2015;21(4):426-36.

D’autres articles

Soin du visage

Soin du visage

Soin du visage : quel traitement de médecine esthétique pour une peau plus nette ?Le stress associé à d’autres...

lire plus
Skin Vita Liss

Skin Vita Liss

Une combinaison de traitements en un seul soin pour une hydratation optimale et un repulpage durable de votre...

lire plus

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit − trois =