Épilation laser

L’épilation laser est la meilleure technique à ce jour permettant une disparition quasi définitive de toute pilosité, où qu’elle se trouve, chez la femme mais aussi chez l’homme. Il existe plusieurs lasers permettant de faire de l’épilation définitive. Le cabinet du Dr Martin-Chico dispose d’un laser permettant l’épilation de tous types de peau : blanche, noire, asiatique, et en toute saison, été comme hiver. 
L’épilation laser est un acte médical, qui ne peut être réalisé que par un médecin habilité.

Comment ça marche l’épilation laser  ?

Le cabinet du Dr Martin-Chico dispose d’un laser de type Nd Yag permettant l’épilation de tous les types de peau : claires, mates, noires.

Le laser agit en visant la mélanine qui colore les poils. La mélanine contenue dans la tige pilaire et le bulbe va absorber la puissante lumière du laser entrainant un échauffement qui va dégrader et détruire sélectivement les cibles pigmentées, sans léser la peau et les structures environnantes. C’est ce qu’on appelle la photo thermolyse sélective.

De plus, le laser Nd Yag, étant le laser qui pénètre le plus profondément dans la peau, il va agir aussi en coagulant les petits vaisseaux alimentant le bulbe pilaire (effet de photo coagulation).

Il en ressort que l ’épilation laser marche d’autant mieux que le poil est foncé et dru. Les résultats sur les poils blonds et roux est plus mitigé. Aucun effet du laser sur les poils blancs.

Chaque séance ne va détruire que les poils qui sont en phase de croissance, c’est à dire 15 à 20 % des poils, car leur racine et leur bulbe sont riches en mélanine et la lumière laser aura une efficacité maximale. Cette phase, dite anagène, dure environ 1-3 mois pour les poils.

Pour mieux comprendre sachez que chaque poil à un cycle de vie qui se répartit en trois phases :

  • Phase anagène = Phase de croissance = Laser efficace
    Elle dure de 1 à 3 mois. C’est la phase de croissance qui aboutit à. la formation d’un nouveau poil. La racine et le bulbe sont gorgés de mélanine.
  • Phase télogène = inefficacité du laser 
    C’est une phase de repos qui aboutit à la chute du poil et à la préparation d’un nouveau poil. Elle dure entre 3 et 6 mois .
  • Phase catagène = inefficacité du laser 
    Elle correspond à une phase d’involution , ou le bulbe restant remonte à la surface de la peau pour y être expulsé . Elle dure environ 3 semaines.

LES PRINCIPALES CONTRE INDICATIONS À L’ÉPILATION LASER

  • Trouble de la cicatrisation à type de cicatrice chéloïde.
  • Grossesse.
  • Prise de médicaments photo-sensibilisant comme par exemple les antiépileptiques, certains antibiotiques ou antidépresseurs, certains anti-inflammatoires, diurétiques ou auto-bronzant, médicaments contre l’acné, des compléments avec de la vitamine A… nécessité de la réalisation d’une « zone-test ».
  • Maladies entrainant une augmentation de sensibilisation à la lumière : porphyries, lucites, urticaire solaire, dermatite actinique chronique, pellagre…
  • Maladies s’aggravant au soleil : lupus, pemphigus et phemphigoïde bulleuse, érythème polymorphe, herpès, dermatite atopique…
  • Les lésions cancéreuses.
  • Poils blancs, roux et blonds (faible concentration en mélanine).
  • Il est contre-indiqué de traiter avant l’âge des premières règles et fortement recommandé d’attendre l’âgé de 18 ans car le laser sera moins efficace dans le cadre de la pré puberté où le statut hormonal est instable ; sinon, il sera nécessaire d’obtenir un accord parental.

LES PRINCIPALES CONTRE INDICATIONS À L’ÉPILATION LASER

  • Trouble de la cicatrisation à type de cicatrice chéloïde.
  • Grossesse.
  • Prise de médicaments photo-sensibilisant comme par exemple les antiépileptiques, certains antibiotiques ou antidépresseurs, certains anti-inflammatoires, diurétiques ou auto-bronzant, médicaments contre l’acné, des compléments avec de la vitamine A… nécessité de la réalisation d’une « zone-test ».
  • Maladies entrainant une augmentation de sensibilisation à la lumière : porphyries, lucites, urticaire solaire, dermatite actinique chronique, pellagre…
  • Maladies s’aggravant au soleil : lupus, pemphigus et phemphigoïde bulleuse, érythème polymorphe, herpès, dermatite atopique…
  • Les lésions cancéreuses.
  • Poils blancs, roux et blonds (faible concentration en mélanine).
  • Il est contre-indiqué de traiter avant l’âge des premières règles et fortement recommandé d’attendre l’âgé de 18 ans car le laser sera moins efficace dans le cadre de la pré puberté où le statut hormonal est instable ; sinon, il sera nécessaire d’obtenir un accord parental.

LA SÉANCE D’EPILATION LASER

La zone doit être propre, sans maquillage ni crème ni déodorant.
Le port de lunettes ou de coques de protection adaptées à la longueur d’onde du laser utilisé est obligatoire pendant toute la séance pour le médecin et le patient; il existe une controverse sur l’espace inter-sourcilier qui peut justifier la pose de lentilles de métal sur les yeux lors de son épilation.

Protection des grains de beauté, cicatrices, taches pigmentées, tatouages, maquillage permanent (car il y a un risque d’interaction avec ces pigments), marquage des zones à épiler avec crayon blanc. Contrôle par le médecin de signes éventuels d’infection et, au moindre doute sur une lésion, il sera décidé de stopper la séance. Informer le médecin de toute sensation de douleur excessive pendant le traitement. En effet, une sensation de picotement ou de brûlure brève peut être ressentie durant la séance de façon normale, une douleur trop importante peut évoquer des paramètres trop forts.

Pour des raisons de sécurité, la présence des enfants en bas âge sera interdite dans la salle laser durant le soin.

Les séances sont peu / pas douloureuses , le laser étant couplé à un système de refroidissement de la peau très efficace, par air pulsé. Néanmoins , il est évident que certaines zones sont plus sensibles que d’autres.

Par conséquent, la première condition pour obtenir l’épilation définitive d’une zone est d’intervenir au moment où le poil est en phase de croissance. À un moment donné, 15-20 % de la pilosité d’une zone est en phase de croissance. Lors d’une séance, seuls ces poils sont susceptibles d’être détruits par le traitement au laser. Un cycle pilaire dure de 4 à 18 mois en fonction de la localisation sur le corps. Plusieurs séances sont nécessaires pour atteindre tous les poils car sur une même zone de peau les trois phases coexistent, mais seule une faible proportion de 30 à 50% de poils est au repos, assurant le maintien en permanence de la chevelure ou de la pilosité.

Ainsi pour obtenir une épilation complète et durable il faut compter entre 8 et 10 séances, espacées de 6 à 8 semaines environ, mais chaque cas est particulier.

Consultation et remise du devis

La première consultation va permettre au travers de l’interrogatoire et de l’examen clinique de votre pilosité, d’évaluer les indications de l’épilation laser, de savoir si cet acte est bien adapté à vos demandes et d’éliminer d’éventuelles contre-indications.

Si besoin, pour permettre de trouver le bon réglage de l’appareil et la tolérance du patient au traitement laser, une « zone –test » pourra être faite à cette occasion.

L’épilation laser ne marche pas sur les poils blancs. L’épilation du duvet est contre indiquée avec le laser, la stimulation par la chaleur transforme le duvet en poil.

A l’issue de cette première consultation, un devis vous sera remis qui sera à signer le jour de la consultation et vous confirmerez après un délai de réflexion le jour du la première séance.

À QUI S’ADRESSE L’ÉPILATION LASER :

Elle s’adresse indifféremment aux femmes et aux hommes, toutes parties du corps et du visage peuvent être traitées.

Le laser du cabinet du Dr Martin-Chico peut traiter tout type de peau, claire, bronzée, noire, donc les traitements peuvent se faire en toute saison. Il est préférable de débuter après la puberté, chez des patients ayant un statut hormonal stable.

À l’occasion de cette première consultation, il vous sera peut être demandé de faire des bilans hormonaux complémentaires avant de commencer le traitement laser.

 

AVANT DE VENIR AU CABINET

  • Se raser 48-72 heures avant la séance
  • Pas de cosmétique , ni déodorant , ni de parfum. Sur la zone a traiter
  • Pas de coloration ou décoloration de la zone à traiter
  • Pas de sauna , gommage-exfoliation , pas de hammam les 5 jours précédant la séance
  • Indiquer au médecin toute prise de médicament avant la séance

APRÈS LA SÉANCE D’EPILATION LASER 

On vérifie que toute la zone a bien été traitée.
La zone traitée est rouge et légèrement chaude, cela est normal et disparait en quelques minutes. Il peut exister un petit œdème périfolliculaire durant quelques heures. L’application d’un crème hydratante suffit en général au retour à la normale.

L’apparition de petites cloques et/ ou croutelles peuvent être le signe d’une brulure superficielle et nécessitent l’application de crèmes cicatrisantes . Il faudra alors en informer le docteur.

Ne pas utiliser d’agents agressifs après l’épilation : parfum , déodorant, soins exfoliants. Ne pas aller au au sauna , hammam , piscine (chlore ) les trois jours suivant l’épilation laser. La chute du poil peut survenir jusqu’à 3 semaines après la séance.

En fin de séance programmation de la séance suivante .
Notification sur le dossier du patient des paramètres de l’appareil utilisé (fluence, taille spot, temps de pulse, fréquence) et des réactions cutanées éventuelles et cela à chaque séance.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience, en poursuivant votre navigation vous acceptez l’utilisation de ces cookies.
Fermer